Du Conseil à la Performance Entrepreneuriale
Tel: +33 (0)6 49 63 77 30
35 A rue de la Moyenne Corniche 67210 OBERNAI

Jouer la carte de la cohésion

Publié le 04 Janvier 2015

On peut en savoir plus sur quelqu'un en une heure de jeu qu'en une année de conversation », aurait dit Platon. Le philosophe a-t-il été, sans le savoir, un adepte avant l'heure du team building? Derrière cet anglicisme qui signifie « construction d'équipe » se cache un outil managérial né outre-Atlantique dans les années 1980 et qui a depuis conquis les grandes entreprises, y compris françaises. Son but?

« Fédérer l'équipe en associant toutes les parties prenantes dans une même activité, en dehors de l'officine, visant à atteindre un objectif commun. En découle la motivation des salariés », précise Marie
Henry, directrice du Master of Business Administration (MBA, maîtrise en administration des affaires) marketing et management de la pharmacie d'officine à l'École de management de Strasbourg.

Profit versus bien-être
Peu nombreux sont toutefois les titulaires à faire usage de ce concept de management, même s'il se développe à l'officine selon Marie Henry. Patrick Campus, qui dirige une pharmacie à Vitrolles (Bouches du- Rhône), fait partie de ces précurseurs.
Environ une fois par an, il organise pour son équipe de 40 personnes une activité qui revêt à chaque fois une nature différente : spectacle comique, partie de bowling. ..«Ce qui compte, c'est de rester soudés et motivés toute l'année, légitime-t-il. Plus que la recherche de la performance ou un calcul pour en tirer un profit, cet événement est avant tout un moment de détente et de plaisir. On n'en attend pas de contrepartie ou de mesure de la performance, qui relève d'un travail au quotidien. » Pourtant, selon une étude réalisée par l'Agence économique et financière (Agefi) en 2012, et reprise à l'envie par les agences événementielles, les entreprises faisant appel au team building augmenteraient en moyenne leur efficacité de plus de 30 %. Et par efficacité s'entend la qualité du travail, la rapidité des tâches effectuées, la flexibilité des employés ou encore la satisfaction des collaborateurs.

 

Sur mesure

En pratique, le team building s'applique à toutes les tailles d'équipes mais n'est pas du « prêt à consommer ». « Nous analysons les besoins du titulaire et les résultats qu'il attend, puis nous définissons un cahier des charges, détaille Marie Henry, également consultante pour Capital Pharma, cabinet spécialisé en marketing et management. Par exemple la problématique de salariés qui fonctionnent de façon trop individuelle sera traitée via une activité sportive instituant des binômes. Ou encore dans le cas d'une difficulté de communication interne, on peut imaginer des jeux de rôles théâtralisés pour recréer une mise en situation ». Peuvent aussi être abordés des sujets comme une primo installation un transfert, etc

Le temps à consacrer au team building minimum une journee, dixit Marie Henry - se découpe en deux volets un moment ludique, court, en lien avec la thématique à traiter, puis un atelier au cours duquel l'équipe se projette, a partir de cette activite, sur le point a regler Un suivi est ensuite assure a I officine cette fois ci pour faire le point sur les resultats obtenus

Pas d'activités au rabais
A I'heure où les finances se font rares, nul besoin toutefois de partir a l'autre bout
du monde, même si Laurence Ledreney-Grosjean fondatrice de Paraphe, agence de conseil spécialisée dans le développement de la pharmacie d'officine milite pour « quelque chose de précieux, dont les salaries vont se souvenir comme un après-midi golf suivi d'un goûter dans un beau cadre » « Organiser une soirée dans un Ibis ne sert a rien Cela revient a dire je vous traite a la hauteur de votre salaire, explique t elle. C est une démarche a budgéter a bien distinguer des primes et entretiens de fin d'année » En moyenne Marie Henry estime le coût à 80 euros par personne.

Pour fonctionner, le team building doit être une invitation du titulaire a un moment privilégie d échanges pour l'ensemble de I'équipe, et non une incitation sous peine de sanctions A Vitrolles, Patrick Campus veille a la compatibilité avec les emplois du temps individuels « Les situations familiales rendent les plannings d'aujourd'hui complexes Je regarde d abord si quelque chose est faisable avec les obligations personnelles de chacun, sinon je change mon fusil d'épaule » Même si I'activité est ludique, il importe de ne pas la dévaloriser lorsqu'elle est présentée a l'équipe II ne s agit pas non plus de demander une participation financière a ses salaries ou d'y adosser une journée de formation
En somme le team building est un outil à ne pas négliger, mais il est également à manier avec précaution nuance Philippe Becker directeur général de région chez Fiducial Expertise. «A chaque fois qu'un client s est mis à organiser des séminaires sur de beaux bateaux cela a attire le regard de I'administration fiscale, qui soupçonne des avantages en nature déguisés. ll ne faut pas que I'activité soit excessive, ni trop fréquente » Un mot d'ordre donc n'oubliez pas de toujours raison garder.

 

Article paru dans Pharmacien de France en janvier 2015 - Auteur : Claire Frangi